Le chiffre de l'alchimiste, de Philip Kerr

Publié le par LaClaire

Le chiffre de l'alchimiste, de Philip Kerr

Un polar historique ? Pourquoi pas, pour changer...

L'action se passe à la fin du XVII ème siècle, à Londres, à un moment important de la construction de la nation britannique. En effet, à cette époque, une réforme monétaire tente de normaliser les pièces de monnaie du royaume. Le contrôle de la production de la monnaie est confiée à Isaac Newton, le savant réputé. Probe et courageux, il lutte contre les faux-monnayeurs qui mettent en danger l'économie du pays.

C'est dans la fameuse Tour de Londres que se tient son activité. Pour l'aider dans sa mission, il se voit confier un jeune adjoint, Christopher Ellis, prompt à dégainer sabre et pistolets.

Ce duo très "holmesque" est confronté à une suite de meurtres étranges, assortis de symboles ésotériques dans lesquels Newton reconnait la marque de l'alchimie.

Dans un contexte de guerre contre la France et de tensions religieuses très fortes entre catholiques, huguenots et anglicans, Newton déploie la rigueur de son raisonnement scientifique pour démêler l'écheveau des complots qui agitent la Tour de Londres...

L'intrigue est un peu compliquée, car les personnages sont nombreux. L'arrière-plan historique est assez intéressant, bien que la période et le lieu ne soient pas parmi mes préférés.

Pas mal, sans plus... Je crois que le contexte de haine entre factions religieuses m'a rebuté, je préfère que la lecture m'évade de l'actualité !

Publié dans Polars

Commenter cet article