Vendredi 27 janvier 2012 5 27 /01 /Jan /2012 11:20

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51R39fW-VSL._SL500_AA300_.jpgJ'ai trouvé la suite de la Trilogie du magicien noir à la bibliothèque de Gevrey... enfin, pour l'instant, juste le tome 1 : La mission de l'ambassadeur, de Trudi Canavan.

 

Vingt ans ont passé depuis l'affrontement qui a opposé les magiciens de la Guilde aux Ichanis du Sachaka. Nous retrouvons avec plaisir la plupart des protagonistes de la Trilogie : Sonea, devenue magicienne noire sous contrôle de ses pairs, Dannyl, plongé dans ses recherches sur l'histoire de la magie, Cery, l'ancien traine-ruisseau qui a pris du galon et est devenu un des chefs des voleurs, ...

 

La société a bien changé en vingt ans : la Guilde s'est ouverte aux jeunes issus de basse extraction ; des dispensaires où interviennent les guérisseurs rendent la vie un peu plus facile dans les quartiers pauvres ; la Purge a été interdite, les quartiers des Taudis ont été rénovés, ... Mais tout n'est pas idyllique : depuis quelques temps, une nouvelle drogue, le poeri, fait des ravages aussi bien chez les pauvres que chez les nobles. On dit même que certains magiciens y sont accros.

 

Cery, quant à lui, connait une tragédie : sa femme et ses enfants sont tués dans sa propre demeure. Il soupçonne le Traque-voleur, un assassin insaisissable (record de s) qui élimine les voleurs un par un. Il semble qu'il utilise la magie pour parvenir à ses fins...Cery décide de traquer le Traqueur.

 

Dans la Guilde, Sonea ronge son frein, cantonnée aux dispensaires et au siège de la guilde. Son fils Lorkin, magicien lui aussi, prend son envol. Il décide d'accompagner Dannyl dans sa nouvelle mission d'ambassadeur, au Sachaka.  Les relations sont presque normalisées avec les anciens ennemis, malgré leur refus de supprimer l'esclavage.

 

A peine arrivé sur place, Lorkin subit une tentative de meurtre. Il est sauvé par Tyvara, la belle esclave. Celle-ci l'entraine dans une fuite éperdue pour rejoindre son clan : les Traitresses, des femmes magiciennes qui refusent la violence et la misogynie de la société sachakanienne.

 

Ce tome (pas loin de 450 pages quand même) est une mise en place : on sent que des intrigues vont s'épanouir et se résoudre dans les volumes qui suivent. Du coup, ce n'est pas palpitant, mais assez intéressant pour qu'on ait envie de lire la suite. Les aspects sociaux et politiques sont très présents dans la trame de l'histoire, ce que je trouve plutôt une bonne idée. Les caractères des personnages ont muri en 20 ans, et c'est bien rendu par l'auteur.

 

J'espère que je vais trouver la suite à la bibliothèque, car les bouquins de Bragelonne ne sont pas donnés.

 

Bref, un premier tome qui donne envie !

Par LaClaire - Publié dans : Fantasy
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés