La tyrannie de l'arc-en-ciel : La route de Haut-Safran, de Jasper Fforde

Publié le par LaClaire

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51-dSta%2B0DL._SL500_AA300_.jpgAprès la Horde du Contrevent, j'ai eu un peu de mal à m'intéresser à ce que j'ai lu. Au final, c'est avec le premier tome de La tyrannie de la couleur, de Jasper Fforde, que j'ai retrouvé goût à parler d'un livre.

 

Dans cette société du futur, tous les aspects de la vie sont codifiés par des règles très précises. La hiérarchie sociale repose sur la faculté à discerner les couleurs. En effet, des centaines d'années après le terrible "Truc-qui-s'est-passé", les être humains ont subi une mutation qui restreint leur vision des couleurs. Ceux qui n'en voient aucune, les Gris, servent d'esclaves aux autres. Puis une hiérachie classe les humains en fonction de la couleur qu'ils discernent (une seule), et leur sensibilité à la détecter.

 

Edward et son père sont 2 Rouges. Ils sont envoyés dans une bourgade reculée pour des raisons officielles : le père d'Edward remplace le médecin, décédé dans des circonstances louches. Edward subit une punition pour avoir fait preuve d'esprit novateur dans l'organisation des files d'attente : une histoire ridicule de tickets séquentiels... Il doit donc récupérer des "mérites" en établissant un recensement des chaises de Carmin-Est. Il espère en avoir terminé au plus vite pour ne pas compromettre ses chances d'épouser une Rouge haut-placée.

 

Mais cet exil ressemble à un piège ... Dès l'arrivée, Edward voit son Billet de retour confisqué par le Prévot de la ville ... et tombe amoureux d'une Grise au nez mutin et au caractère explosif, Jane.

 

Ce n'est que le début de ses ennuis, qui vont le conduire à accomplir des exploits : sortir du village en pleine nuit, se lancer dans l'exploration, sympathiser avec un homme invisible, épouser la cause des Gris ... et se fiancer avec l'horrible Violette deMauve !

 

Comme toujours avec Fforde, on navigue dans un n'importe quoi très réfléchi : les règles absurdes de sa société chromatique sont finalement très crédibles ... J'ai bien aimé le couple de héros et ses relations conflictuelles ; Jane n'est pas avare en menaces de morts envers le pauvre Edward, avant de se laisser attendrir par son caractère curieux et droit.

 

C'est un premier tome, et j'ai très envie de découvrir la suite ... Malheureusement je n'en trouve pas trace sur Amazon, c'est trop récent !

Publié dans Littérature anglaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sabine 04/10/2012 20:37

ah oui, il est très fort, Fforde, dans ses délires !!! Il a des idées complètement loufoques !