Les visages, de Jesse Kellerman

Publié le par LaClaire

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41ex6V9S6yL._SL500_AA300_.jpgJ'accumule le retard dans mes compte-rendus de lecture ... pourtant Les visages, de Jesse Kellerman était un bon thriller, qui m'a bien plu.

 

Ethan Muller, fils de millionnaire, est devenu galériste d'art en rébellion contre son père, homme d'affaire. Un jour, l'homme de confiance de son père lui montre des cartons entiers de dessins qu'il a trouvés dans un appartement abandonné. Ethan est frappé par le talent de l'artiste, un vieil ermite du nom de Victor Cracke qui semble avoir disparu depuis plusieurs semaines. Chaque dessin, sur une feuille A4, est relié aux autres pour former une cartographie immense et marquée par la folie. Ethan décide d'exposer les oeuvres, avec un succès immédiat.

 

Jusqu'au jour où il est contacté par un flic à la retraite, qui a reconnu dans un des dessins les visages de plusieurs garçonnets assassinés dans les années 60... Un peu par curiosité, un peu par attirance pour la fille du vieux policier, Ethan se lance dans une enquête qui va le toucher de très près...

 

Point de vue original sur l'enquête que celui de ce dilettante amateur d'art... Une double narration, à la première personne dans le présent et à la troisième dans le passé, fait progresser l'enquête jusqu'à la compréhension finale. C'est bien fait, intéressant et original. Pas trop de violence complaisante non plus, malgré le thème racoleur des crimes pédophiles.

 

Evidemment le milieu des galéristes d'art moderne new-yorkais et de leur clients est un peu loin de nous, mais après tout on peut l'observer avec un regard de sociologue

Publié dans Polars

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article